Projets


 

Mind's Eye cherche à mettre en évidence des liens conceptuels entre les mathématiques et l'art photographique. Quelles sont les images mentales du mathématicien lorsqu'il réfléchit sur une notion ou qu'il conçoit une preuve  ? Quelles sont les images mentales de l'artiste (au sens large) lorsqu'il réfléchit sur la mise en œuvre de ses idées ? En particulier, quelles sont les images mentales du photographe lorsqu'il conçoit la composition d'une œuvre ou qu'il s'apprête à déclencher l'obturateur ? Quels sont les points communs à ces processus créatifs ?

Il ne s'agit pas pour Mind's Eye de rassembler et de présenter des œuvres photographiques directement inspirées par des objets mathématiques, ni d'étudier ou de créer des liens directs au niveau purement plastique entre les mathématiques et l'art photographique. Dans le cadre plus général des arts plastiques, une telle démarche est couramment l'objet dans de nombreuses manifestations comme, par exemple, dans la récente exposition tenue à la Fondation Cartier, Mathématiques, un dépaysement soudain. L'objet affirmé de cette exposition était justement d'offrir aux visiteurs "un dépaysement soudain". Celui-ci a été réalisé en présentant diverses facettes de la pensée mathématique sous une forme visuellement attractive. On y trouvait ainsi les diagrammes énigmatiques de Richard Feynman, sorte de sténographie des interactions physiques des particules élémentaires, et une belle sculpture de Hiroshi Sugimoto, presque mystique, inspirée par une formule mathématique. Ces réalisations ont sans doute réussi à révéler au visiteur quelque chose de fascinant des mathématiques, présentée selon un nouveau paradigme esthétique. Mais là n'est pas l'optique de Mind's Eye. Elle se retrouve plutôt dans le film documentaire de Raymond Depardon et Claudine Nougaret qui y était projeté, où huit mathématiciens offraient des aperçus de leurs paysages mathématiques personnels, sortant ainsi du cadre purement visuel. L'association veut élargir ce champ d'investigations sans toutefois recourir à des parallèles biaisés ou créés artificiellement. Elle a pour vocation de mettre en lien, et sur un plan égal, quelque chose de l'essentiel des mathématiques, de sa beauté et de la force de ses idées, avec ce qui peut apparaître comme essentiel dans l'art photographique, sa créativité et son pouvoir expressif. Si la plupart des œuvres photographiques n'entrent pas dans ce cadre, il est saisissant d'en trouver qui sont comme un écho aux concepts fondamentaux mathématiques et à leur élaboration.

 

Thèmes

 

le paradoxe

ou comment démasquer l'impossible.

 

le vrai

lieu de la preuve, réalité de l'épreuve?

 

le flou

où une autre réalité se révèle...

 

le hasard

maître de la rencontre inattendue...

le vide

le zéro absolu du vertige.

 

l'infini

où le vide devient abîme...

 

l'harmonie

ordre et cohérence de la composition...

 

le sublime

où photographie et mathématique sont des muses du poète...